Débat du jour

Procès Bygmalion, campagne à venir, faut-il assouplir les règles de financement politique?

Audio 29:30
Nicolas Sarkozy au palais de justice de Paris, le 1er mars 2021.
Nicolas Sarkozy au palais de justice de Paris, le 1er mars 2021. REUTERS - GONZALO FUENTES

Après un faux départ, il y a quelques semaines, le procès Bygmalion a démarré aujourd'hui. Il s'agit de juger qui a fait quoi dans les dépenses excessives de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, en 2012. Au fil du temps, tous les partis ou presque ont été concernés. La campagne de 1995, par exemple, a été marquée par des irrégularités sanctionnées depuis ou pas, des questions se posent pour la campagne de 2017. Alors qu'une autre séquence électorale commence, faut-il assouplir ou au moins faire évoluer les règles du financement politique ? C’est la question du jour.

Publicité

Pour en débattre :

- Aurore Gorius, journaliste d’investigation pour le site lesjours.fr

- Éric Alt, vice-président d’Anticor

- Romain Rambaud, professeur de Droit public à l'Université Grenoble-Alpes, spécialiste du droit électoral, fondateur du Blog du droit électoral, auteur du livre Le droit des élections et des référendums politiques (Éditions LGDJ, 2019).

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail