De vive(s) voix

Christophe Benzitoun: Qui veut la peau de la langue française?

Audio 29:00
L'auteur et linguiste Christophe Benzitoun était l'invité de Pascal Paradou
L'auteur et linguiste Christophe Benzitoun était l'invité de Pascal Paradou © Yasmine Bouland / RFI

«Mon credo, c'est de dire que la langue française ne s'use que lorsqu'on ne s'en sert pas. Pour défendre la langue française, il faut la parler sous toutes ses formes, et accepter la manière dont on l'utilise, c'est comme ça qu'on l'enrichit, c'est comme ça qu'elle évolue et c'est comme ça qu'elle reste vivante !»

Publicité

Le niveau d’orthographe des Français continue de baisser depuis trente ans. Partant de ce constat, Christophe Benzitoun nous livre un ardent plaidoyer pour une langue qui évolue en réfutant le topos du « c’était mieux avant ». Pour lui, les racines du phénomène se trouvent dans la trop grande fracture entre la langue orale et la langue écrite, sacralisée et figée. Fracture à réparer de toute urgence, pour que le français reste bel et bien une langue vivante.

 

Christophe Benziton est maître de conférences en Linguistique française à l'Université de Lorraine et membre du Comité éditorial de l’Encyclopédie grammaticale du français, il présente son essai Qui veut la peau du français, publié aux éditions Le Robert, dans la collection Temps de Parole.

 

Et la chronique Ailleurs nous emmène à Lomé, le metteur en scène et comédien Ayi Stan Sitou nous parle du Festival des AmArou à l'Institut Français du Togo

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail