Un an après Alex, quelle reconstruction pour la vallée de la Roya?

Audio 19:30
Une maison à Breil-sur-Roya, dans les Alpes Maritimes, dans le sud-est de la France, un village ravagé par la tempête Alex, en octobre 2020.
Une maison à Breil-sur-Roya, dans les Alpes Maritimes, dans le sud-est de la France, un village ravagé par la tempête Alex, en octobre 2020. © Alexis Bédu/RFI

Le 2 octobre 2020, la tempête Alex ravageait les vallées de l’arrière-pays niçois - la Roya, la Vésubie et la Tinée. Près d’un an plus tard, la vie dans la Roya, la plus touchée par la catastrophe, est loin d’être retournée à la normale. Si la route départementale, qui circule au travers des 5 villages français, se répare progressivement au prix d’efforts considérables, celle qui relie la France à l’Italie par le col de Tende reste fermée. Le poumon touristique de la vallée, la vallée des merveilles, reste très difficile d’accès. Une attente insoutenable pour certains, qui ont préféré partir. Une opportunité pour d’autres qui espèrent que de ce drame humain et naturel émergera une vallée plus verte et plus résiliente.

Publicité

«Un an après Alex, quelle reconstruction pour la vallée de la Roya?», un Grand reportage de Pauline Bandelier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI