Invité international

Boeing 777 en feu au Colorado: «Un incident grave mais très bien maîtrisé»

Audio 06:39
Le vol UA328 de United Airlines, transportant 231 passagers et 10 membres d'équipage à bord, revient à l'aéroport international de Denver avec son moteur tribord en feu, le 20 février 2021.
Le vol UA328 de United Airlines, transportant 231 passagers et 10 membres d'équipage à bord, revient à l'aéroport international de Denver avec son moteur tribord en feu, le 20 février 2021. via REUTERS - HAYDEN SMITH/@speedbird5280
Par : Florent Guignard
8 mn

Tous les avions commerciaux Boeing 777, équipés du modèle de moteur mis en cause dans le spectaculaire incendie de réacteur sur un appareil au-dessus du Colorado, soit 128 au total, ont été immobilisés au sol. United Airlines, victime de l'incident, les deux grandes compagnies japonaises, JAL et ANA, ainsi que le transporteur aérien sud-coréen Asiana Airlines ont annoncé l'immobilisation de leurs appareils dotés d'un moteur similaire à celui qui a causé problème. L'autorité fédérale américaine de régulation de l'aviation (FAA) a ordonné des inspections supplémentaires sur certains Boeing 777. L'éclairage de Jean-Claude Beaujour, avocat international, vice-président de France-Amériques, spécialiste des États-Unis et de l’aéronautique.