Invité international

Kazakhstan: «La hantise de la présidence Poutine, ce sont les révolutions de couleurs»

Audio 06:36
Le président russe Vladimir Poutine devant les cadres de l'armée russe et du ministère de la Défense à Moscou, le 21 décembre 2021.
Le président russe Vladimir Poutine devant les cadres de l'armée russe et du ministère de la Défense à Moscou, le 21 décembre 2021. © via REUTERS - SPUTNIK

Face au chaos et l’état d’urgence au Kazakhstan, où des manifestations violentes ont fait plusieurs morts et des centaines de blessés ces derniers jours, la Russie voisine et ses alliés de l'Organisation du traité de sécurité collective ont annoncé l'envoi d'une « force collective de maintien de la paix », à la demande de ce pays d'Asie centrale.

Publicité

La colère des manifestants a éclaté en raison d'une augmentation des prix du gaz, elle est aussi dirigée vers l'ancien président Nazarbaïev qui est considéré comme le mentor du président actuel, M. Tokaïev. Le Kazakhstan, ancienne république soviétique, est d'une importance économique et géopolitique cruciale pour la Russie. Le décryptage de Cyrille Bret, maître de conférence à Sciences-Po Paris, coauteur du blog Eurasia Prospective et membre de l'Institut Notre Europe Jacques Delors.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail