Journal d'Haïti et des Amériques

Prudence et espoirs, la réforme de l’immigration Biden vue du Mexique

Audio 19:30
Le mur de séparation à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.
Le mur de séparation à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. © Julien Boileau
Par : Mikaël Ponge
22 mn

L’immigration, dossier prioritaire pour Joe Biden depuis son arrivée au pouvoir aux États-Unis, le mois dernier. Après une série de décrets dès les premiers jours de fonction, la semaine dernière, le nouveau président américain a présenté un ambitieux projet de loi. Des mesures applaudies au Mexique.

Publicité

 

Le texte présenté, la semaine dernière, aux États-Unis pourrait ouvrir la voie à la naturalisation de 11 millions de migrants sans papier. Une réforme migratoire attendue, depuis trente ans, dans le pays.

Joe Biden s’est aussi penché sur le sort des demandeurs d’asile restés bloqués au pied du mur américain sous Donald Trump. L’enjeu : leur tendre la main sans provoquer un afflux massif de migrants aux portes du pays. Le dossier d’Alix Hardy.

  • Haïti : les expulsions des États-Unis vers Port-au-Prince se poursuivent

Malgré un moratoire sur les expulsions signé par Joe Biden, de nombreuses voix s’élèvent en Haïti pour dénoncer la poursuite des expulsions d’immigrants à un rythme aussi soutenu que ces quatre dernières années. Plus d’une douzaine de vols ont ainsi reconduit à Port-au-Prince des personnes expulsées du sol étasunien, depuis l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche. Parmi ceux renvoyés en Haïti : Paul Pierrilus, né de parents haïtiens, mais qui a vu le jour dans la partie française de Saint Martin. Sans aucun passeport ou document qui lui confère la nationalité d’aucun pays, Paul est apatride mais, au début du mois, les services américains l’ont pourtant renvoyé en Haïti, un pays qu’il ne connaît pas.

  • «La patrie et la vie», chanson qui fait réagir à Cuba

Fruit d’une union entre des stars cubaines du rap et du reggaeton en exil, cette chanson qui circule sur les réseaux sociaux a déjà dépassé le million de vues sur YouTube, en moins d’une semaine. Certains parlent déjà d’une hymne à la liberté pour Cuba. Et cela fait réagir les autorités cubaines qui dénoncent une manipulation orchestrée par la mafia de Miami. Le clip.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail