Vous m'en direz des nouvelles !

Andreï Makine, un ami qui vous veut du bien

Audio 48:30
Portrait de l'écrivain et Académicien Andreï Makine
Portrait de l'écrivain et Académicien Andreï Makine © JF Paga / éditions Grasset

Andreï Makine revient avec un roman d'apprentissage dense rempli d'humanité, de tendresse et de sagesse. Le portrait d'une amitié entre deux camarades et d'une vision du monde dans un décor sibérien d'URSS néostalinienne. 

Publicité

Son nouveau livre est dédié Dominique Fernandez, cet amoureux de l’âme russe qu’il côtoie sur les fauteuils rouges de l’Académie française. Depuis son prix Goncourt et son prix Médicis en 1995 pour «Le testament français», cet orfèvre des mots -né en Sibérie, et qui considère le français comme sa «langue grand-maternelle» - conjugue dans ses ouvrages la force et l’émotion de l’âme russe et le raffinement de la grande littérature française. Andreï Makine vient nous présenter son nouveau roman, un récit d’apprentissage qui parle d’amitié, d’URSS et d’Arménie, qui parle de sagesse aussi, à travers l’écriture sobre et puissante qu’on lui connaît. Une écriture qui va vers un essentiel qui porte un nom : l’humanité, tout simplement. «L’ami arménien» est publié aux éditions Grasset.

Reportage : Amélie Beaucour s’est rendue à la galerie «Arts et Autographes», dans le 6ème arrondissement de Paris, pour feuilleter un précieux document, en compagnie du collectionneur qui l’a débusqué, Jean-Emmanuel Raux : le manuscrit de Napoléon sur la bataille d'Austerlitz.

Retrouvez le règlement complet du jeu concours de VMDN en suivant le lien : → rfi.my/jeuVMDN.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail