Vous m'en direz des nouvelles !

Baptiste Pagani, sur la voie d'Ashura

Audio 48:30
Détail de la couverture "Les lames d'Ashura" de Baptiste Pagani.
Détail de la couverture "Les lames d'Ashura" de Baptiste Pagani. © Label 619 x éditions Ankama

Après «The Golden Path», Baptiste Pagani revient avec un album à la croisée de Conan le Barbare, Mad Max et de la culture manga. Un univers à la frontière des genres, mêlant clans et communautés nomades attaquant les trains au milieu de contrées sauvages asiatiques.

Publicité

C’est un album divisé en trois chapitres : la guerre, la danse et la foi, qui reflètent les états d’esprits des trois personnages principaux unis par des liens familiaux qui vont être soumis à rude épreuve. Entre scènes d’action et spiritualité, entre danses androgynes et chorégraphies guerrières, entre attaque de trains et onirisme poétique, Baptiste Pagani nous entraîne dans une chevauchée flamboyante peuplée de personnages et de décors hauts en couleurs, qui joue allègrement avec les codes des cultures pop urbaines, du comics et du manga/anime. «Les lames d’Ashura» de Baptiste Pagani est disponible au Label 619.

Reportage : Cyril Pedrosa et Loïc Sécheresse ont décidé de croquer une France qui manifeste. Leurs dessins sont consignés dans un livre intitulé «Carnets de manifs. Portraits (au pluriel) d’une France en marche, paru aux éditions du Seuil. Amélie Beaucour les a feuilletés pour nous.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail