Vous m'en direz des nouvelles !

Jacques Ferrandez, une histoire de l'Algérie

Audio 48:30
Jacques Ferrandez publie sa bande dessinée «Suites algériennes», aux éditions Casterman.
Jacques Ferrandez publie sa bande dessinée «Suites algériennes», aux éditions Casterman. © éditions Casterman

Après les «Carnets d’Orient (1830-1954)» et les «Carnets d’Algérie» (1854-1962), la nouvelle bande dessinée de Jacques Ferrandez s’intéresse à un autre pan de l'histoire algérienne, celle des années 1962 à 2019. La première partie des «Suites algériennes» est publiée aux éditions Casterman.

Publicité

Si Jacques Ferrandez dessinait avec un compas, il aurait une jambe en Algérie, et l’autre en Provence. Avec des compagnons d’histoires comme Jean Giono, Marcel Pagnol ou Albert Camus, il nous a peint les lumières et les ombres, les harmonies et les contrastes des deux rives de la Méditerranée. L’Algérie et la France, la France et l’Algérie, il les a chevillées au cœur, au crayon et au pinceau. En témoignent ses « Carnets d’Orient » qui nous ont raconté l’Algérie de la conquête française à l’indépendance.

Jacques Ferrandez présente aujourd'hui ses « Suites algériennes ». On y retrouve d’ailleurs quelques personnages familiers de ceux qui le suivent depuis toujours. C'est à travers leurs destins qu’il nous fait vivre l’impact de quelques-uns des grands événements de l’histoire contemporaine de l’Algérie. La construction d’une nation socialiste et tiers-mondiste, la destitution de Ben Bella (renversé par Boumediene en 1965), la répression de 1988, la victoire des islamistes du FIS au 1er tour des élections législatives de 1991, la décision des militaires d’interrompre le processus électoral, l’attentat qui a coûté la vie à Mohammed Boudiaf...

Des événements racontés à hauteur d’hommes et de femmes, dans la première partie des « Suites algériennes » qui sort aujourd’hui aux éditions Casterman.

Reportage : Kpénahi Traoé sur la rappeuse malienne Ami Yerewolo qui revient avec un nouvel album AY, sorti le 30 avril 2021, et signé Othantiq AA, le label de l’artiste camerounais Blick Bassy.

À écouter aussi: Prix Découvertes 2020: la rappeuse malienne Ami Yerewolo avec «Je gère»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail