Accéder au contenu principal
Invité international

Loi sur la sécurité à Hong Kong: «Xi Jinping fait mine de ne pas craindre les réactions de l’Occident»

Audio 05:04
Une couple passe devant une rangée de policiers à Hong Kong, le jour de l'anniversaire de la rétrocession du territoire à la Chine, le 1er juillet 2020.
Une couple passe devant une rangée de policiers à Hong Kong, le jour de l'anniversaire de la rétrocession du territoire à la Chine, le 1er juillet 2020. REUTERS/Tyrone

Premier jour d'application de la loi sur la sécurité nationale chinoise à Hong Kong et premières conséquences, 23 ans après la rétrocession : la marche en faveur de la démocratie à laquelle prennent traditionnellement part les Hongkongais lors de cet événement a été, pour la première fois, interdite par les autorités et un important dispositif policier a été déployé. Le texte permet de réprimer quatre types de « crimes » contre la sécurité de l'État. Le décryptage de Jean-Philippe Béja, directeur de recherche émérite au CNRS/Sciences Po Ceri, spécialiste de la politique chinoise.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.