Accéder au contenu principal
Débat du jour

La gauche française peut-elle s’unir pour 2022?

Audio 29:30
Le maire de Grenoble Eric Piolle (à gauche) et le premier secrétaire du Parti Socialiste Olivier Faure (à droite), à Blois le 29 août 2020.
Le maire de Grenoble Eric Piolle (à gauche) et le premier secrétaire du Parti Socialiste Olivier Faure (à droite), à Blois le 29 août 2020. Guillaume Souvant/AFP

C'est dans un peu moins de deux ans et il y a déjà du monde sur le côté gauche de la ligne de départ. Ils sont nombreux à s'imaginer porter les couleurs de la gauche dans la course à la présidentielle 2022. Mais que ce soit chez les Insoumis, les écologistes ou les socialistes, ils savent que pour rallier le deuxième tour, il vaudra mieux être unis.

Publicité

Le problème, c'est que l'union est un combat, comme on disait chez les communistes dans les années 70. Pour rassembler, fédérer, il faut discuter et c'est ce qui a commencé à la fin de l'été : les écologistes avec les socialistes, les Insoumis avec les communistes. La gauche française peut-elle s'unir en vue de 2022 ? C'est la question du jour.

Pour en débattre :

Frédéric Sawicki, professeur de Science politique à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Arthur Nazaret, journaliste politique au Journal du Dimanche et auteur du livre Une histoire d'écologie politique, aux éditions Tango

Cécile Amar, journaliste politique à l'Obs, auteur de nombreux livres, dont le dernier paru en 2019 avec Cyril Graziani Le peuple et le président, publié aux éditions Michel Lafon.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.