Accéder au contenu principal
Journal d'Haïti et des Amériques

Bolivie: J moins 2 avant l’élection présidentielle 

Audio 19:30
A Santa Cruz, lors de la parade de fin de campagne de Luis Fernando Camacho, troisième homme de l'élection présidentielle bolivienne.
A Santa Cruz, lors de la parade de fin de campagne de Luis Fernando Camacho, troisième homme de l'élection présidentielle bolivienne. RFI / Oriane Verdier
Par : Adrien Delgrange
22 mn

La campagne pour les élections boliviennes se termine aujourd’hui (15 octobre 2020). Les électeurs seront appelés à se prononcer ce dimanche (18 octobre). Il y a un an, les dernières élections étaient annulées, et Evo Morales poussé à quitter le pouvoir par un mouvement de révolte sociale. L’un des leaders de ce mouvement est aujourd’hui le troisième homme des élections. Luis Fernando Camacho, candidat conservateur était dans sa ville, à Santa Cruz, pour fêter comme il se doit sa fin de campagne, Oriane Verdier notre envoyée spéciale en Bolivie y était aussi.

Publicité

Le vote anticipé aux États-Unis suscite un véritable engouement parmi les électeurs démocrates
C’est, en tout cas, ce qu’explique le Washington Post ce jeudi (15 octobre). À trois semaines des élections du 3 novembre 2020, environ 15 millions d’électeurs ont déjà fait leur choix. À ce rythme, estime le quotidien, la moitié des électeurs pourraient bien avoir voté avant le jour du scrutin. Un engouement qui s’explique par la pandémie qui sévit aux États-Unis, mais pas seulement.

Cuba rouvre ses frontières au tourisme ! L’épidémie de coronavirus a poussé l’île des Caraïbes à fermer, durant 7 mois, ses frontières alors que le tourisme représente la deuxième entrée de revenus à Cuba ! La pandémie est maîtrisée sur l’île alors le gouvernement mise désormais sur une reprise des activités économiques et sociales… une reprise très attendue par les professionnels du secteur et par l’État qui traverse une dure crise économique. Mais dans la capitale, il faudra encore patienter avant le retour des touristes, Domitille Piron.

Colombie : comment faire le portrait de personnes dont on doit taire l’identité pour les protéger ? C’est le défi que s’est lancé Marc Lathuillière. L’artiste français expose, en ce moment, à la Sorbonne Artgallery, à Paris, une partie de son projet réalisé dans la région d’Uraba en Colombie. 
Une zone où les habitants se battent pour leur droit à la terre, menacés par les grands propriétaires et les groupes criminels. Marie Normand a rencontré l'artiste le jour de l'inauguration de son exposition.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.