Accéder au contenu principal
Politique, le choix de la semaine

Macron, Biden et le multilatéralisme

Audio 02:32
Le président français Emmanuel Macron espère pouvoir renouer avec les États-Unis, et par le biais de Joe Biden, une relation trans-atlantique moins chaotique.
Le président français Emmanuel Macron espère pouvoir renouer avec les États-Unis, et par le biais de Joe Biden, une relation trans-atlantique moins chaotique. Eric Gaillard/Pool via AP

Avec Joe Biden, les États-Unis vont faire leur retour dans les instances multilatérales, c’est en tout cas l’espoir de nombreux dirigeants internationaux, Emmanuel Macron en tête. Le président français qui veut à tout prix changer la donne internationale, avec ou sans l’aide du nouveau président américain.

Publicité

Plus que jamais Emmanuel Macron veut être le promoteur d’un nouveau multilatéralisme. C’est son objectif depuis qu’il est arrivé à l’Élysée. De son premier discours devant l’Assemblée générale de l’ONU à celui de cette année où il a redit qu’il ne fallait pas se contenter « d’un multilatéralisme des mots », le chef de l’État français s’est positionné en défenseur de l‘action collective. Et les crises récentes, au premier rang desquelles l’épidémie de covid, l’ont renforcé dans cette conviction qu’il est nécessaire, comme le dit son entourage, de travailler à « poser les bases du monde d’après ».

L’élection de Joe Biden va-t-elle aider Emmanuel Macron ?

Cela ne peut qu’améliorer les choses par rapport à la diplomatie menée par Donald Trump pendant quatre ans. L’ancien président américain n’a eu de cesse de critiquer les organisations internationales. Joe Biden n’est pas sur la même ligne et ça, c’est forcément une bonne nouvelle. D’ailleurs à l’Élysée, on se « réjouit de cette élection qui va permettre un retour des Etats-Unis dans le multilatéralisme ». Mais on comprend qu’Emmanuel Macron entend jouer sa propre partition quand on entend dire à l’Élysée que « l’Europe n’a pas attendu cette élection pour avancer »… et que « l’idée ce n’est pas de revenir à l’ère précédente ».

Que veut faire le président français ?

À en croire ses conseillers, le président de la République estime que le moment est venu de « repenser le logiciel de l’action collective internationale ». Emmanuel Macron veut engager une réflexion pour clarifier les mandats des organisations internationales notamment celui de l’Organisation mondiale du commerce et faire en sorte que les attentes des populations en matière de protection et d’équité soient au cœur de leur action. C’est tout le sens de la réunion qu’il a organisé cette semaine à Paris en marge du Forum de la Paix. Emmanuel Macron veut pousser les dirigeants à changer de monde.

Est-ce qu’Emmanuel Macron peut en tirer un bénéfice sur le plan intérieur ?

On dit souvent qu’on ne gagne pas une présidentielle avec la politique internationale et c’est sûr qu’Emmanuel Macron sera plutôt jugé sur sa gestion de l’épidémie de Covid. Mais en croisant la défense du multilatéralisme avec le combat, par exemple, pour que le vaccin contre le Covid devienne un « bien public mondial », Emmanuel Macron veut convaincre que tout est lié et qu’il défend avant tout les intérêts des Français.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.