Bilan 2022: Guerre en Ukraine et conséquences pour l'Europe

Audio 50:00
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président Volodymyr Zelensky lors d'une conférence de presse à Kiev, le 8 avril 2022.
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président Volodymyr Zelensky lors d'une conférence de presse à Kiev, le 8 avril 2022. © JANIS LAIZANS/REUTERS

L'année 2022 a été très largement dominée par l’invasion russe de l’Ukraine commencée le 24 février 2022, à la surprise de bon nombre de pays, exception faite peut-être des États-Unis qui avaient pris au sérieux les signaux envoyés par Moscou.

Publicité

Destructions massives, villes ravagées et anéanties, carcasses d’immeuble éventrés, les innombrables morts civiles et militaires, les afflux de réfugiés… Toute la tragédie d’une guerre, comme d’autres pays la connaissent. On pense bien sûr à la Syrie ou à ces autres conflits pour lesquels l’année 2022 n’a pas apporté de solution. La résistance du peuple ukrainien a été saluée à de multiples occasions et continue de l’être alors que la Russie, à la peine dans le Donbass, se concentre désormais sur les infrastructures du pays… eau, électricité, violant le droit international humanitaire pour briser la volonté de résistance du peuple ukrainien.  

La Russie est-elle en train de perdre la guerre ? Cette guerre d’Ukraine risque-t-elle d’irradier sur la planète toute entière ? Face à l’impasse actuelle, faut-il créer un processus de sortie ? Que signifie la guerre d’Ukraine pour l’Europe ? Peut-on parler d’accélération d’une prise de conscience géopolitique des Européens qui augmentent leurs budgets militaires mais ont du mal à surmonter leurs différences quant à la relation souhaitable et souhaitée avec les États-Unis ? 

Invités :  

  • Nicole Gnesotto, vice-présidente de l’Institut Jacques Delors. Dernier ouvrage : «Europe : changer ou périr», chez Tallandier 2022.  
  • Michel Duclos, ancien ambassadeur. Conseiller spécial Géopolitique à l’Institut Montaigne et essayiste. «La France dans le bouleversement du monde», éditions de l’Observatoire. «Comment la Russie a perdu l'Occident» revue Commentaire.  
  • Bertrand Badie, politiste, spécialiste des Relations internationales, professeur émérite des Universités à Sciences Po. «Le monde ne sera plus comme avant», éditions Les Liens qui Libèrent. «Vivre deux cultures. Comment peut-on naître franco-persan ?», éd. Odile Jacob.  

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI