Invité international

Tunisie: «La crise sanitaire n’a fait qu’amplifier une situation économique déjà dramatique»

Audio 06:23
Affrontements entre police et manifestants à Tunis, le lundi 18 janvier 2021.
Affrontements entre police et manifestants à Tunis, le lundi 18 janvier 2021. REUTERS - ZOUBEIR SOUISSI

La tension reste vive en Tunisie après une quatrième nuit de heurts dans plusieurs villes, où des jeunes ont pris pour cible la police mobilisée pour faire respecter le couvre-feu lié à la pandémie de coronavirus. Depuis la révolution de 2011, la Tunisie a avancé vers une démocratie mais les problèmes économiques se sont aggravés, et le pays se trouve désormais au bord de la faillite. L’analyse de Vincent Geisser, chargé de recherche à l’Institut de recherches et d’études sur les mondes arabes et musulmans (Iremam) d’Aix-en-Provence. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur la Tunisie et le monde arabe.