Journal d'Haïti et des Amériques

Haïti: la vie sous insécurité

Audio 19:30
Des habitants de Port-au-Prince manifestent contre l'insécurité, le 6 juillet 2020.
Des habitants de Port-au-Prince manifestent contre l'insécurité, le 6 juillet 2020. Estailove ST-VAL / AFP
Par : Mikaël Ponge
22 mn

L'actualité politique a pris le dessus, ces derniers jours, en Haïti. Mais pendant que pouvoir et opposition s'affrontent sur la fin de mandat du président Moïse, la population, elle, tente de survivre dans un pays miné par une insécurité qui s'aggrave jour après jour.

Publicité

C’est un témoignage rare aujourd’hui. Celui de celle qu’on surnommera Adeline. Cette habitante de la banlieue de Port-au Prince a accepté de nous raconter son quotidien dans ce pays où aux attaques, vols, viols et autres tueries, s’est ajouté le fléau des enlèvements. Adeline nous raconte ses craintes, sa vie qui a changé pour tenter d'échapper aux rapts dont elle a déjà failli être victime, l'impunité dont jouissent les gangs, et l'absence de confiance dans l'action de la police. Un témoignage recueilli par Stefanie Schüler.

  • Le sud des États-Unis toujours glacés

Plus de 100 millions d’Américains vivent dans des zones qui sont ou qui vont être concernées par ces épisodes hivernaux qui durent depuis quelques jours. Le Texas, qui compte près de 29 millions d'habitants, connaît lui les pires difficultés pour répondre à une explosion de la demande en électricité. Deux millions et demi de foyers en sont toujours privés. Et à cela s'ajoute une pénurie d’eau par manque d’énergie. Les politiques eux se renvoient la responsabilité. Reportage de Thomas Harms.

  • Un nouveau bras de fer entre la Colombie et le Venezuela

Le président vénézuélien Nicolas Maduro menace de représailles son homologue colombien, si d’aventure ses troupes entraient au Venezuela. Des menaces qui font suite à l’annonce de la création, par les autorités colombiennes, d'un commando qui serait chargé de lutter contre les guérilleros dissidents et les trafiquants de drogue, rappelle le journal Semana. Des guérilleros et des trafiquants qui trouvent refuge au Venezuela, selon le président colombien Ivan Duque.

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail