La une de la presse cette semaine à Kinshasa

À la Une de la presse à Kinshasa: état de siège en Ituri et dans le Nord-Kivu

Audio 03:00
Des soldats congolais devant le quartier général du gouverneur, lors de l'arrivée de nouveau gouverneur militaire à Goma, dans la province du Nord-Kivu, lundi 10 mai 2021.
Des soldats congolais devant le quartier général du gouverneur, lors de l'arrivée de nouveau gouverneur militaire à Goma, dans la province du Nord-Kivu, lundi 10 mai 2021. © REUTERS - OLIVIA ACLAND

Publicité

Les journaux cette semaine se sont focalisés sur l’état de siège en Ituri et dans le Nord-Kivu, ces deux provinces de l’est du pays qui sont marquées par l’insécurité. 

Le quotidien La Prospérité titre : « Le FCC prend acte de l’état de siège ! » Pour ce journal, la décision du président de la République de placer l’Ituri et le Nord-Kivu sous état de siège n’a pas laissé le FCC de Joseph Kabila indifférent. Patriotisme oblige, souligne La Prospérité qui fait référence à la déclaration de la cellule de communication du FCC. Le mercredi 12 mai, la deuxième force dans l’assemblée nationale promettait en effet « de suivre à la loupe le comportement des FARDC et promettait de dénoncer de vive voix tout abus qui se produirait ». 

« État de siège : le Rwanda soutient la RDC », affirme pour sa part le journal Le Phare. Ce quotidien note que depuis l’entrée en vigueur de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu, plusieurs pays voisins ont adressé des messages de soutien à la RDC dans cette lutte contre les forces négatives qui sèment la terreur dans cette partie du pays depuis plus de 20 ans. Dans ses colonnes, Le Phare affirme que la République du Rwanda a exprimé son soutien par le biais de son ambassadeur à Kinshasa, Vincent Karega, au cours d’une audience que le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, lui a accordé mercredi. 

De son côté, le journal L’Avenir évoque « l'intensification des opérations militaires » consécutivement à l’état de siège. Selon nos confrères du quotidien L’Avenir, ces opérations visent à anéantir tous les groupes armés tant nationaux qu’étrangers auteurs de l’insécurité, l’objectif étant, toujours selon le journal, de restaurer la paix et l’autorité de l’État dans cette partie de la République. C’est une mobilisation générale pour gagner la paix, peut-on encore lire dans L’Avenir.

Autres sujets dans la presse : « Fini le règne des investisseurs intouchables… D’un ton ferme, Tshisekedi décrète : "Les miniers doivent se mettre au service du Congo et de son peuple" ». C’est dans le journal Le Potentiel où l’on peut lire : « Dans un pays où l’économie est essentiellement portée par le secteur minier, le 5e président de la RDC ne pouvait rester indifférent longtemps sans porter un regard autoritaire sur les mines de son pays. » Dans l’ex-Katanga où il a séjourné, explique Le Potentiel, le chef de l’État a pu mesurer les défis actuels. Les sociétés minières devraient respecter leurs obligations légales de développement des communautés, conclut le journal.

Enfin, dans La République, dans le dossier Bukanga Lonzo, l’heure de vérité approche. Selon ce journal, le peuple congolais a droit aux explications sur la dilapidation de 300 millions de dollars américains difficilement mobilisés par les régies financières pour ce projet. Pour La République, la justice s’est chargée de cette affaire et un procès sera bientôt ouvert en RDC sur ce dossier.   

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail