Kapka Kassabova: à l’écoute de la voix des lieux

Audio 48:30
Kapka Kassabova est l’auteure de deux récits de voyage publiés en France, aux Éditions Marchialy.
Kapka Kassabova est l’auteure de deux récits de voyage publiés en France, aux Éditions Marchialy. © TD

Faire du voyage une érudition sensible, c’est un art auquel s’emploie brillamment l’autrice d’origine bulgare, livre après livre.

Publicité

Que l’on referme «Lisière», son premier ouvrage traduit en français ou «L’écho du Lac» tout juste publié, on en ressort à chaque fois avec l’impression tenace d’avoir fait soi-même, lecteur, un grand voyage… du genre qui «vous fait ou vous défait», comme disait Nicolas Bouvier.

L’écrivain voyageur suisse, on le retrouve sur le chemin de Kapka, puisqu’elle a reçu en 2020 pour «Lisière» le prix Nicolas Bouvier, décerné par le grand festival français «Étonnants Voyageurs» ; mais aussi parce que Bouvier avait très tôt perçu, ce que Kapka, enfant bulgare née en 1973 à l’ombre du rideau de fer, a connu dans sa chair : soit la force et la fureur des Balkans, terres de larmes et de musique, de brassages et d’exodes, d’empires déchus et de nations malades, de destins singuliers qui, ensemble, conjuguent au pluriel notre grande histoire humaine. 

Installée aujourd’hui en Écosse dans les Highlands, après des années passées sur les routes, Kapka Kassabova a décidé de retourner sur les lieux de son enfance, aux confins de l’Europe, afin d’en déployer la carte mentale et physique, dans des zones frontalières à la géographie «traumatisée» pour Lisière ou aux abords des lacs Prespa et Ohrid, entre Macédoine, Albanie et Grèce à la croisée des civilisations et des cultures pour «L’écho du lac».

Les éléments naturels : la forêt, les montagnes ou les lacs irriguent l’écriture poétique et mosaïque de Kapka Kassabova, comme ils conduisent ses pas en chemin. Et puis, il y a les hommes et les femmes qui vivent en ces lieux, y survivent souvent, les hantent parfois. En véritable disciple d’Hérodote, Kapka écoute et collecte les destins romanesques -mais vrais- de ces habitants. Mêlant récits familiaux, mythes antiques et légendes locales, elle donne alors à ses récits un souffle épique, presque magique mais aussi une dimension chorale qui dépasse son seul voyage, à l’écoute de lieux longtemps passés sous silence. 

Voyage à l’est et au sud de l’Europe, entre la Grèce, la Bulgarie, la Turquie ou encore la Macédoine et l’Albanie, en compagnie d’une écrivaine pour qui la géographie façonne l’histoire et l’âme des peuples. 

 

Bibliographie :

- «L’écho du lac. Guerre et paix dans les Balkans», Kapka Kassabova. Éditions Marchialy. Traduit de l’anglais par Morgane Saysana

- «Lisière. Voyage aux confins de l’Europe», Kapka Kassabova. Éditions Marchialy. Traduit de l’anglais par Morgane Saysana.

© Éditions Marchialy

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI